Ferrailleur, que du bonheur !


Ne jetez plus vos cravates : ici on vous les reprend au kilo.

Vous n'êtes pas identifié.

Annonce

#1 2017-06-23 19:10:12

cyril0612
Chie du cuivre
Date d'inscription: 2012-05-18
Messages: 672
Site web

Enfin...

Il est prêt, en plus de broyer du câble on commence à casser du moteur et une petite vidéo pour comprendre comment ça marche :
https://youtu.be/nN9BQ5tkFeo
Action lol

Dernière modification par cyril0612 (2017-06-23 19:20:47)


La difficulté de de réussir ne fait qu'ajouter à la nécessité d'entreprendre

Hors ligne

 

#2 2017-06-23 21:45:51

Bachlot
Se fout du cuivre par intraveineuse
Date d'inscription: 2007-06-05
Messages: 21985

Re: Enfin...

C'est en vitesse réelle ou c'est réglable (limiteurs de débit)? sinon ça me plait, un système simple purement mécanique (presque)

Hors ligne

 

#3 2017-06-23 23:45:37

ssa
Change le plomb en or
Date d'inscription: 2006-10-20
Messages: 1153

Re: Enfin...

Belle machine, le marteau et burin en plus efficace ;+)

Hors ligne

 

#4 2017-06-24 00:05:18

tortuga09
Prospecteur assermenté
Lieu: sud-ouest
Date d'inscription: 2006-08-12
Messages: 10630

Re: Enfin...

hummmm superbe et magnifique a voir je trouve


achete sur le sud-ouest informatique
07 85 71 23 84
kourosh ou tortuga09

Hors ligne

 

#5 2017-06-24 07:16:53

cyril0612
Chie du cuivre
Date d'inscription: 2012-05-18
Messages: 672
Site web

Re: Enfin...

Pour le limiteur je sais pas reste surtout à savoir si elle peut effectivement casser des moteurs de diamètre 40 ou 50 comme c'était prévu elle est monté avec un moteur de 7.5 kw et une pompe 360 bars pour la petite histoire c'est l'ancien gérant de Mat copper qui l'a fabriquée sur une base de déjanteur à l'origine j'avais regardé les modèle vendu par projac et consort mais prix mini 22500 ht et on pouvait pas mettre de moteur plus gros que 25 de diamètre (moteur 4 kw et pompe 250 bar) et lui ça l'interessait de faire un gros prototype pour fabriquer des machines un peu plus petites après bon maintenant faut essayer voir ce que ça donne smile


La difficulté de de réussir ne fait qu'ajouter à la nécessité d'entreprendre

Hors ligne

 

#6 2017-06-24 09:06:23

massu2
Change le plomb en or
Date d'inscription: 2011-01-12
Messages: 3255

Re: Enfin...

si tu rentre un volume conséquent de moteur c 'est jouable

Hors ligne

 

#7 2017-06-24 12:35:47

cyril0612
Chie du cuivre
Date d'inscription: 2012-05-18
Messages: 672
Site web

Re: Enfin...

massu2 a écrit:

si tu rentre un volume conséquent de moteur c 'est jouable

Oui si tu veux avant d'acheter la bécane j'ai commencé par faire le tour et devine quoi et bin quant un câble va pas sur un interrupteur ou une loupiotte il va sur un moteur et il se trouve que la majorité de mes clients balancent les moteurs en ferraille quant c'est pas au dib!! ils veulent pas s'emmerder à les trimballer. Donc je leur propose le même prix enlevé sur chantier que si ils les emmènent eux même... résultat j'en rentre 5 tonnes par mois depuis 3 mois largement ce qu'il faut pour payer la bécane et le mec derrière et accessoirement à Laval on a le sav de GYS et ça c'est un gros client potentiel en plus d'une dizaine d'ateliers de maintenance, bobinage etc..., par ailleurs ça va me permettre d'augmenter les volumes de courtes,de métaux ferrés et de carter donc les tarifs qui vont avec et je serais de fait moins dépendant qu'actuellement des cours du cuivre donc globalement je suis assez optimiste.

Dernière modification par cyril0612 (2017-06-24 12:43:35)


La difficulté de de réussir ne fait qu'ajouter à la nécessité d'entreprendre

Hors ligne

 

#8 2017-06-24 18:04:49

ssa
Change le plomb en or
Date d'inscription: 2006-10-20
Messages: 1153

Re: Enfin...

Serait ce rentable avec des pem ?
Ou pas assez de cuivre dans un moteur de perceuse ou aspirateur

Hors ligne

 

#9 2017-06-24 18:27:00

massu2
Change le plomb en or
Date d'inscription: 2011-01-12
Messages: 3255

Re: Enfin...

faut faire le calcul
prix de vente des moteurs plus de 550 euro/tonne

prix du cu mélé 4.3
prix de l alu carter 1
prix ferraille 0.16

après c'est très variable chaque moteur est différent en richesse cuivre, alu etc
et surtout le prix peu vite baisser entre le moment ou tu rentre les moteurs et le moment ou tu vend cuivre , carter alu et ferraille

Hors ligne

 

#10 2017-06-24 19:12:37

cyril0612
Chie du cuivre
Date d'inscription: 2012-05-18
Messages: 672
Site web

Re: Enfin...

pour les pem je sais pas j'ai pas essayé, mais ils ont un avantage par rapport aux moteurs industriels c'est que généralement le rotor est en cuivre alors que sur les industriels c'est la plupart du temps de l'alu pour le reste massu tu donnes les tarifs de l'inter négoce sur le marché par chez nous personne ne paye les moteurs plus de 300 € la tonne pour le calcul j'espère que tu imagines tout de même que j'ai fais les comptes avant de balancer 20 000 balles dans une machine, pour le problème des cours c'est comme le cuivre l'idée c'est de garder le moins longtemps possible la marchandise je peux pas mettre le cuivre en silo comme tu le fais pour les patates ça coûterait trop d'argent en frais financiers pour la petite histoire sur du moteur carcasse alu on fait 220 kg de cuivre à la tonne , 130 sur les carcasses fonte, et 320 sur les transfos ça explique tes 550 € tonne pour le marché de gros qui eux même sont vendus sur le pieds de 800 en Hollande j'ai aussi ce client là qui est surement le même que le tiens mais je vois pas pourquoi je laisserai le produit partir à l'etranger alors qu'on peut faire le boulot chez nous; la valorisation c'est le travail pas juste le négoce


La difficulté de de réussir ne fait qu'ajouter à la nécessité d'entreprendre

Hors ligne

 

#11 2017-06-24 21:35:11

Bachlot
Se fout du cuivre par intraveineuse
Date d'inscription: 2007-06-05
Messages: 21985

Re: Enfin...

Au pire si pas de limiteurs réglables (et çà m’entonnerait que la bécane soit à fond d'origine) il est aisé d'en rajouter pour gagner un peu en temps de cycle, mais à utiliser trés modérément sinon la mécanique va en patir
une ouverture variable est aussi envisageable, ou de simples capteurs de fin de course (à galet par exemple pour faire au plus simple et au moins cher) car la course de l'outil de fente est tout de meme importante sauf à y passer des moulins de 1m de circonférence lol
j'ai juste survolé hier mais je m'appercois qu'il faut changer d'outil entre les deux 1eres étapes? la conception m'intrigue
Car pour le rendement faut que ton gars mette un moteur en fendaison et qu'il puisse durant ce laps mettre un (ou plusieurs stators) à l'étape 3 (l'extraction du cuivre) et de suite remettre un moteur en fendaison durant l'extraction..etc pour former un cycle sans temps d’arrêt ou les réduire, mais le changement d'outillage entre deux étapes me chagrine un peu bien que l'outil soit pas mal concu sur l'étape 3

Niveau moteur industriel ils sont autrement plus conséquent en poids de tout qu'un moteur d'aspi ou perceuse domestique, pour le meme temps de traitement que la bécane y passera dans cette configuration. Pour moi au niveau du temps gain =0
Sinon dans l'industrie les moteurs c'est bien souvent ferraille, seul du cable part encore en DBI, enfin c'est le cas par exemple chez nous, en D3E n'y part quasiment que les cartes et le reste du purement électronique voir les alims et autres transfos.
Je te rejoins dans ta façon de voir et faire, là où je bosse tout le recyclage meme produits chimiques et dangereux est local, rien ne sort plus de la région sauf à partir dans notre propre groupe, on fait travailler la proximité et ces entreprises font de meme au maximum, on s'entraide l'un l'autre "allo vous avez pas un roulement une courroie ou un transfo à nous dépanner? oui bien sur si çà peut vous éviter du frais de portage pour si peu en le faisant venir de slovaquie"
c'est vraiment pas neuf comme principe d'échange et on fait çà ici depuis longtemps, et qu'est ce qu'on y regagne à travailler en partenariat avec des locaux, des putains d'économies mec.

Hors ligne

 

#12 2017-06-25 06:52:43

cyril0612
Chie du cuivre
Date d'inscription: 2012-05-18
Messages: 672
Site web

Re: Enfin...

Le soucis c'est que il y a pas d'autre système sauf à mettre un deuxième vérin pour l'étape 2 ce qui aurait fatalement un coût on va faire des séries d'abord démonter un lot de moteurs ensuite casser les carter puis couper les moteurs et enfin extraire le cuivre peut être mais je suis pas certain y aura la possibilité de couper et d'extraire le cuivre en travaillant à 2 mais si ça charge vraiment au niveau approvisionnement je pense que ce sera mieux de mettre un gars au démontage qui est au final est l'étape la plus longue le dernier truc qui m'arrange bien c'est que contrairement au broyeur je pourrai le faire tourner le dimanche parce que ça fait pas beaucoup de bruit smile


La difficulté de de réussir ne fait qu'ajouter à la nécessité d'entreprendre

Hors ligne

 

#13 2017-06-25 09:22:18

massu2
Change le plomb en or
Date d'inscription: 2011-01-12
Messages: 3255

Re: Enfin...

cyril0612 a écrit:

pour les pem je sais pas j'ai pas essayé, mais ils ont un avantage par rapport aux moteurs industriels c'est que généralement le rotor est en cuivre alors que sur les industriels c'est la plupart du temps de l'alu pour le reste massu tu donnes les tarifs de l'inter négoce sur le marché par chez nous personne ne paye les moteurs plus de 300 € la tonne pour le calcul j'espère que tu imagines tout de même que j'ai fais les comptes avant de balancer 20 000 balles dans une machine, pour le problème des cours c'est comme le cuivre l'idée c'est de garder le moins longtemps possible la marchandise je peux pas mettre le cuivre en silo comme tu le fais pour les patates ça coûterait trop d'argent en frais financiers pour la petite histoire sur du moteur carcasse alu on fait 220 kg de cuivre à la tonne , 130 sur les carcasses fonte, et 320 sur les transfos ça explique tes 550 € tonne pour le marché de gros qui eux même sont vendus sur le pieds de 800 en Hollande j'ai aussi ce client là qui est surement le même que le tiens mais je vois pas pourquoi je laisserai le produit partir à l'etranger alors qu'on peut faire le boulot chez nous; la valorisation c'est le travail pas juste le négoce

oui on achète on vend, peu importe le prix dans l absolue ce qui compte c 'est la marge

oui c 'est les prix de vente transformateur


et je te rassure géré un stock de pomme est encore bien plus risqué est spéculatif
car non seulement tu géré un risque de marché (variation du prix du simple au triple a la hausse comme a la baisse)

mais également un risque qualité ( car ta pomme de terre bouge dans le temps , la peau du tubercule notament devient de plus en plus terne  ( dartrose) alors que le consommateur veux de la pomme de terre bien jaune)

par exemple cette année le patates de consommation (variété mona-lisa, agatha, caesar) valait entre 250-350 euros tonne a la récolte jusque fin mars puis le prix a dévisser
en ce moment le prix vaux a peine 50

faut savoir aussi que le batiment de stockage est un hangar isolé, ventillé qui fonctionne comme un frigot donc qui consomme de l électricité (1500 /mois)
quant tu avance dans l année, 1 voir 2 voir 3 anti-germinatif sont appliqué (entre 500 et 1000 euro/ application), car les gens ne veule pas de petit germe

et enfin cerise sur le gateaux quant tu rentre 1000 tonnes de patate en septembre tu en ressortira 950 tonne en mai car la patate est un produit vivant qui respire et donc qui perd du poids, on appel cela la freinte
de plus une parti risque de pourrir.

après c 'est un choix de stocké et de ne pas vendre

Hors ligne

 

#14 2017-06-25 09:29:31

massu2
Change le plomb en or
Date d'inscription: 2011-01-12
Messages: 3255

Re: Enfin...

c'est 2 logiques différentes les patate je les produits sur un plus gros volume
20 ha de frais
20 ha de mc cain en contrat
15 ha de fecule en contrat

soit 55 ha x 60 tonne = 3300 tonnes

alors que les lots de déchet j achète et hop je vend

Hors ligne

 

#15 2017-06-25 09:58:42

Bachlot
Se fout du cuivre par intraveineuse
Date d'inscription: 2007-06-05
Messages: 21985

Re: Enfin...

Par rapport a un broyeur tu vas aussi t'y retrouver en cout de maintenance et surement en consommation d'énergie.
En usines on benne très peu de moteur, uniquement les plus petits, on fait réparer tout le reste dans un atelier voisin, c'est pour çà qu'on fait pas de benne à moteur çà serait pas rentable tout en utilisant de l'espace.
Ceci t'explique celà.
Idem avec les cables et laiton/bronze qui eux ne restent jamais plus de quelques heures dans une benne et disparaissent sans bons de sortie malgré les règlements intérieurs quand aux déchets, donc inutile de chercher à les valoriser séparément, l'acheteur ne recevrait jamais rien les bacs seraient toujours vides, la plupart du temps ils sont détournés en interne ou par des prestataires extérieurs.
Comme très peu de dépot demandent de justificatif de provenance quand ils voient des particuliers apporter de l'industriel en petites quantités, le probléme n'a pas de solutions sauf à payer un mec pour surveiller les travaux en permanence et dormir a coté des bennes.

Hors ligne

 

#16 2017-06-25 10:26:29

tetram
Explorateur de chantiers
Date d'inscription: 2015-12-10
Messages: 67

Re: Enfin...

Bravo ,elle arrive quand chez toi?

Hors ligne

 

#17 2017-06-25 10:34:27

cyril0612
Chie du cuivre
Date d'inscription: 2012-05-18
Messages: 672
Site web

Re: Enfin...

comme quoi toutes les entreprises ne travaillent pas de la même manière : la majorité des moteurs que je rentre pour mes clients sont encore fonctionnels, je sais je ferais surement mieux de les vendre pour ce que c'est mais ça impliquerai de prendre un gars pour les tester et les mettre en vente, je pense que je le ferai mais seulement pour les moulins de plus de 50 kw qui eux ont la valeur nécessaire et je penses plus à  me mettre en cheville avec une entreprise dont c'est le métier plutôt que de le faire en interne


La difficulté de de réussir ne fait qu'ajouter à la nécessité d'entreprendre

Hors ligne

 

#18 2017-06-25 15:41:46

Bachlot
Se fout du cuivre par intraveineuse
Date d'inscription: 2007-06-05
Messages: 21985

Re: Enfin...

Disons qu'en asynchrone, jusque 0.5KW c'est souvent poubelle si un neuf en stock, sauf à changer une babiole en 5minutes comme un ventilo (gratuit car puisé dans un cimetière de récup)
à partir de 0.7KW çà commence à valoir le coup de changer des roulement à 4€ et des bagues (spi) à 1.5€ + quelques vis à 0.02ct +temps
ensuite faut voir dés que tu passes 1kw si le prix d'un rebobinage est intéressant par rapport au prix du neuf (il varie suivant les options, à brides ou pattes et hauteur d'axe, vitesse...)
à partir de 10kw la question ne se pose même plus (oui c'est très intéressant, entre jusque 300-500€ de réfection contre 1000-2000€ pour un neuf)
mais te faut compter 500€ pour avoir un testeur d'isolement (mégohmètre) afin de diagnostiquer tes enroulements/masse et les envoyer en réparation externe chez un bobineur

mais notre raisonnement ne peux pas etre le meme que celui d'un recycleur comme toi qui n'a pas de neuf à acheter pour remplacer
d'autre part on a les piéces en stock qu'on négocie pour un volume annuel de produits, si tu achéte à l'unité quand besoin chez un petit revendeur çà coute plus cher forcément

pour la différence de pratique d'une entreprise à l'autre, tout dépend des stocks et budgets, et des accords que passent les acheteurs avec leurs fournisseurs,
voir si le bobineur est loin ou pas, son nombre de clients, quels tarifs il pratique, et quel volume annuel on leur apporte
puis tout dépend la taille de l'entreprise et comment est gérée la maintenance:
-vrai service dédié avec un budget, du stock, du personnel et des compétences
-ou un simple atelier de bricolage sans moyens et pas de têtes pensantes ou compétences

dans ce second cas tu envoies presque tout en sous-traitance, donc au cout final çà peut etre justifié de préférer repartir sur du neuf chaque fois
après ce qui pèse aussi chez nous ce sont nos certifications et les objectifs de réduction de déchets et de consommation de matières 1eres parmi d'autres choses, et cet argument nos clients et investisseurs qui y sont très attentifs l’achètent avec nos produits et il nous raméne des marchés
donc nous on a le matos, les outils et les gens compétents payés pour çà, et l'argument de vente : on répare car c'est plus intéressant et moins cher

en contrepartie on a un moins bon prix sur les moteurs neufs vu qu'on achéte pas beaucoup et pas directement (on achète à notre bobineur qui achète pour nous fournir quand il ne peut réparer)
mais on y regagne car on achète moins souvent de neufs...
çà tiendrait qu'à moi on achèterait directement le neuf au producteur ou un grossiste, mais les accords furent passés ainsi pour garantir le tarif de bobinage, et comme on a deux concurrents à 3km à la ronde on s'y retrouve bien wink
[sinon tout de meme une boite qui benne des 50kW, soit elle a des budgets a absolument dépenser pour les retrouver l'an suivant, soit tu comprendras sans que je te le dise qu' ... ils ont un très gros problème]

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB 1.2.12
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr

[ Générée en 0.028 sec., 7 requêtes exécutées ]