Ferrailleur, que du bonheur !


Ne jetez plus vos cravates : ici on vous les reprend au kilo.

Vous n'êtes pas identifié.

Annonce

#26 2019-12-07 00:39:30

Bachlot
Se fout du cuivre par intraveineuse
Date d'inscription: 2007-06-05
Messages: 23100

Re: création d un broyeur séparateur pour cable

Purée on va tous finir finir dépressif ici ^^

Grenailler c'est ok si tu as les moyens pour la machine et acheter le cable, si c'était impossible les machines ne se vendraient surement pas et personne ne perdrait temps et argent à les concevoir et les produire^^ (ni les utiliser)

Mais en effet pour grenailler vaut pouvoir investir et avoir des garanties, et 5 misérables Tonnes ne sont pas des garanties.

Enfin je connais personne qui est grenailleur à 100% de son temps wink

Hors ligne

 

#27 2019-12-07 08:11:44

cyril0612
Chie du cuivre
Date d'inscription: 2012-05-18
Messages: 825
Site web

Re: création d un broyeur séparateur pour cable

Le fond du problème c'est que c'est pas très simple à utiliser un broyeur pour tirer les rendements annoncés par les fabricants il faut le bon produit et un an de formation pour un mec qui comprends le fonctionnement de la bécane. Pour le modèle de lame celui de la vidéo est un lacerateur les couteaux de broyeur de câble sont horizontaux ils viennent frôler les contres lames en extérieur de la chambre de broyage sur du câble standard les copeaux font 8 ou 10 mm à la sortie pour info pour un appareil comme le mien donné pour 150 kg de câble à l heure sur la filerie je tire 100 110 kg de cuivre alors que sur du r2v 1.5 et 2.5 ça tombe à 50 le tout en ayant plus de maintenance et de déchets du coup j j'ai 2 lignes de prix une pour le câble à 35 % à 1.1 1.2 € et le câble à 55 % payé entre 1.5 et 1.6 j ai une centaine de clients en électricité les gars font le tri en amont pour les nouveaux clients je prends le temps de faire le tri avec eux pour leur expliquer la 1ère fois et j en ai pas mal qui vendent la merde près de chez eux et qui me ramènent que la belle came


La difficulté de de réussir ne fait qu'ajouter à la nécessité d'entreprendre

Hors ligne

 

#28 2019-12-07 08:19:33

massu2
Change le plomb en or
Date d'inscription: 2011-01-12
Messages: 3853

Re: création d un broyeur séparateur pour cable

dans le post présent on parle d un particulier


_les machines sont en effet conçu, produite, vendu et meme pire parfois elle sont acheter et utiliser pour au final ne pas donner satisfaction a leur acquéreur comme en témoigne certain témoignage si dessu avec des consèquense financière grave
mes quelque fournisseur qui me livre et qui ont conçu ou aquerir des dénudeuses ont vite arréter car cela et trop long en temps
l exactitude de "la règle de 3" est implacable

_plus personne n "est 100 % de son temps" occupé a une seul chose
les entrepreneurs sont diversifier

_"5 misérables tonnes " c'est viable a condition que ce soit 5 tonnes par semaine et que ce cella dur dans le temps et qu elles soit rentré a un prix acceptable par rapport au prix de vente de la grenaille et au cout de travail du cable


toujours des SI SI SI SI SI sur les quel rien de sérieux ne repose

Hors ligne

 

#29 2019-12-07 11:25:25

Bachlot
Se fout du cuivre par intraveineuse
Date d'inscription: 2007-06-05
Messages: 23100

Re: création d un broyeur séparateur pour cable

Il n'y a pas de SI, on parle d'un particulier avec 5T/an et non à la semaine ou au mois.

Le  métier de recycleur qu'il soit grenailleur ou autre tache a on s'en doute des contraintes, des finesses et des difficultés, comme tout métier il ne s'improvise pas et nécessite d'apprendre et se former.

Quelque soit le métier on ne fait jamais un gros investissement en machine ou ligne de production sans savoir si elle correspond au besoin, sans l'avoir tout au moins essayée et savoir quelle est son efficience réelle sur un produit donné.

Forcément que les vendeurs vendent un rendement théorique avec les conditions idéales si on ne pose pas plus de questions.

Maintenant il est toujours possible de négocier des conditions avant achat quand à la satisfaction, ce qui n'est pas toujours évident pour une petite entreprise j'avoue.
Dans le monde industriel on ne paye qu'à entière satisfaction, on s'engage avec des fournisseurs, mais ils se doivent de tenir leurs promesses vendues sous peine de pénalités.

Hors ligne

 

#30 2019-12-07 21:12:18

cyril0612
Chie du cuivre
Date d'inscription: 2012-05-18
Messages: 825
Site web

Re: création d un broyeur séparateur pour cable

Ok avec tout ce qui est dit en moyenne le broyeur tourne 3 jours par semaine chez moi donc le reste du temps c c'est démolition de machines etc... l important au final c'est de pouvoir s adapter aux marchés rester bloqué sur une seule activité c est trop dangereux


La difficulté de de réussir ne fait qu'ajouter à la nécessité d'entreprendre

Hors ligne

 

#31 2019-12-08 13:34:57

massu2
Change le plomb en or
Date d'inscription: 2011-01-12
Messages: 3853

Re: création d un broyeur séparateur pour cable

exact en faite je part d un principe simple

"répondre a la demande"

Hors ligne

 

#32 2019-12-08 13:40:11

Bachlot
Se fout du cuivre par intraveineuse
Date d'inscription: 2007-06-05
Messages: 23100

Re: création d un broyeur séparateur pour cable

cyril0612 a écrit:

Ok avec tout ce qui est dit en moyenne le broyeur tourne 3 jours par semaine chez moi donc le reste du temps c c'est démolition de machines etc... l important au final c'est de pouvoir s adapter aux marchés rester bloqué sur une seule activité c est trop dangereux

Bien ok avec toi, ce qu'il faut de nos jours (et pas du tout depuis hier mais depuis au moins 20ans, c'est de la polyvalence et flexibilité pour répondre à des marchés parfois ponctuels et volatils, et ce, que tu sois salarié ou entrepreneur. Si tu ne sais faire qu'une seule chose tu ne peux pas répondre à d'autres demandes et tu t'enterre.
Si on prend l'exemple d'un soudeur qualifié qui va d'une boite à une autre en intérim et qui n'a aucune autre capacités que souder, quand la demande baisse pour les bons soudeurs (ce qui est rarement le cas c'est vrai mais parfois il faut faire 500km pour retrouver une mission) s'il ne s'est pas rodé entre temps à la mécanique ou autres spécialités c'est la galère pour lui.

Idem avec un entrepreneur, je prends le cas local d'un usinier de petite structure que je fais travailler au possible pour notre entreprise en sous-traitance et divers menus travaux en usinage et plus gros travaux comme des déplacements de grosses lignes.
Le mec avant de reprendre cette boutique il travaillait dans le domaine de la filtration, et je le sollicite régulièrement sur certains filtres sur lesquels son offre de prix est fort plus souvent intéressante que s'adresser au fabriquant directement (à la base, il est usineur, mais pour le reste il s'en sort très bien aussi pour répondre à la demande sur d'autres domaines)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB 1.2.12
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr

[ Générée en 0.054 sec., 11 requêtes exécutées ]